Jurassic World: A force de réchauffer, y a un moment c'est cramé...... - SLF-MNIP Site
juju ok

 "C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe" ...????

A force de réchauffer, y a un moment c'est cramé...

 Vous en voulez du réchauffé? Avec Jurassic World vous allez être servis. Jurassic Park était déjà lui même du réchauffé de Mondwest, sorti en 1973 avec yul Brynner, le premier terminator de l'histoire, ceux qui ont vu le film comprendront, pour les autres je les encourage vivement à le voir. Michael Crichton ayant écrit et réalisé Mondwest, et Jurrasic Park étant tiré de son roman du même nom sorti en 1990, tout s'explique.

yul Yul le Magnifique.
  Le premier Jurassic était plutôt sympa, histoire cousue de fil blanc mais merci les effets spéciaux qui avaient bien joué leur effet de surprise. Dans le second, on a le droit à un remake bidon de King Kong (n'importe quel américain moyennement armé peut crever un dino de nos jours) et dans le troisième: "Mon dieu ils volent !" ( d'ailleurs faudra m'expliquer comment apparaissent les dinos qui volent sans qu'ils aient étés clonés....y a une mouette qui a dut grave ramasser...). C'est aussi dans le troisième qu'on apprend que les bestiaux sont pas si golios que ça et qu'il est possible de communiquer avec eux en soufflant dans le machin (faut avoir vu le film...). Rien de bien exaltant donc, juste l'occasion de revoir deux acteurs que j'aime bien: Jeff Goldbum (La Mouche) et Sam Neil (l'Antre de la Folie).
jeff  Jeff Goldblum: Fonzi attitude
sam  Sam Neil: Héro malgré lui.
 Et alors le quatrième? Vide, creux, retour dans les années 90 avec plus de moyens, "plus de dents" mais plus du tout de cerveau. Bon vous me direz qu' à part la solution que la bête s'échappe et tue des gens je vois pas grand chose de plus qu'on pourrait faire avec des dinosaures si on veut avoir un minimum d'action. 1h30 à voir brouter du brontosaure ça va faire long. Non, c'est plus rigolo de voir un pauvre gars père de famille gras du bide terrifié se faire gober.
gober  Quand on a la forme d'un oeuf faut s'attendre a etre gobé.
 L'histoire: Claire, business-woman-hystérique-sur-occupée, qui gère le parc, doit s'occuper des deux gamins de sa sœur pour le week-end: leurs parents règlent leur divorce. Déjà la je comprends pas trop l'intérêt du truc à part plus tard dans le film une scène larmichette avec le plus petit des gamins, peut être nous plonger dans une atmosphere années 90 ou tous les gamins dans les films avaient des parents divorcés. Tant que le plus jeune est pas asthmatique à nous sortir sa ventoline toute les 5 mn je m'énerve pas (les goonies, ça ...). Elle récupère donc un adolescent qui réfléchit avec sa bite et un gamin hyperactif à la vue du moindre bout de dino, mais en bonne business-woman-hystérique-sur-occupée elle a pas le temps de s'occuper d'eux et les refile allégrement à sa collaboratrice, une accro du Smartphone dont il sera facile de déjouer la vigilance ce que vont s'empresser de faire les deux gamins.
claire  Claire: Gentille Organisatrice. On est déja limite manipulation génétique.
aeroport  La gentille famille ricaine de base.
assistante  La fidèle assistante:
Elle est à croquer non?
 Claire, elle, reprend son rôle de business-woman-hystérique-sur-occupée et c'est en la suivant que les autres protagonistes nous sont dévoilés: Présentation du propriétaire du parc, sorte de Hamond "j'ai dépensé sans compter" mais plus dynamique, il apprend à piloter un hélicoptère et visiblement sur cette ile il y a qu'un seul hélico et ils le confient à Mr Bean bon passons, c'est le patron... mais c'est quand même à cause de lui que les bestioles qui volent vont s'échapper.
boss  The Boss
 Présentation de la bestiole vedette, l' indominus rex, toujours plus grand et intelligent, mais la, tout juste si elle a pas des super pouvoirs: capacité de contrôler sa température corporelle et mimétisme. Mais est-ce encore un dinosaure? puisque la manipulation génétique est au rendez-vous. Ca on l'apprend avec le gars qui chapote l'usine génétique à dinos. (c'est un rescapé du premier Jurassic si je ne m'abuse.)
dino camo  "On joue à cache-cache?"
doc dino  Le bidouilleur de génome.
 Présentation aussi de Owen, lui il est sur l'ile mais pour dresser des raptors afin d'amuser le publique (c'est du moins ce qu'il croit). Avant il était dans l'armée, c'est un dur à cuir qui reste zen en toute situation. On suppute aussi qu'il s'est passé quelque chose entre lui et Claire mais bon on s'en fout. Il a pour assistant Omar Sy, notre Eddy Murphie national (je le préférais sur scène déguisé en télétubies).
recompense  Mouais, pas plus difficile que de dresser un chat à donner la patte.
omar
 Il est bien loin le temps du "service après vente des émissions"
 J'allais oublier le méchant parcequ'il faut un méchant sinon pas de film. C'est lui qui est à l'origine de l'idée d'utiliser les raptors pour arreter l'indominus. Il trempe dans un programme militaire visant à utiliser les raptors comme armes de destruction massives. 
mechant  Il en fallait un, c'est lui: Le méchant de service.
 Tout le monde est la?

Aller on met dans un shaker, on secoue vigoureusement et c'est parti: le dino super méchant se sauve donc, mange tout sur son passage. Bien sûr, il tombe sur les deux gamins qui eux continuent leur balade tranquillement sans se soucier de l'ordre de rentrer "Youhou c'est la fete on a des badges V.I.P", car en effet , l'alerte a enfin été donnée.

 Claire laisse tomber son boulot qui est quand même de gérer le parc et part avec Owen à leur recherche. On a donc 20.000 personnes sous la surveillance d'une sorte de geek attardé (pléonasme?) et d'une antithèse de la business-woman-hystérique-sur-occupée.

gyro spere  Deux boulets dans une boule, normal.
geek  Le geek,
anti claire  et l'anti-Claire...c'est pas gagné .
 Le patron fait ce qu'il peut, et quand il fait pas le con avec son hélico, il envoie des gens direct a la mort: le défonçage de l'unité chargée de neutraliser le bestiaux est bien sympa... va attraper un crocodile avec un filet a papillon c'est pareil.
dino swat 2  Eux, ils vont grave ramasser!
 Je passe sur les péripéties relatives a la recherche des moutards qui ne sont que le prétexte pour nous en foutre plein les yeux- merci les effets spéciaux, sauf que les effets spéciaux et bien à notre époque on impressionne plus les gens avec ça, faut chercher mieux même si c'est ridicule: Owen en moto entouré de raptors, pourquoi pas debout sur un tyranosaure tel Paul sur le ver dans Dune, ou chevauchant un ptérodactyle (les qui volent) comme l'amazone de Métal Hurlant le film.
saute  "Si quelque chose de bizarre vous court âpres... fuyez!"
ridicule  Je me sentirais pas rassuré de les avoir derriere.
 Et oui le pov , sans le savoir il participait a un programme de dressage des raptors a des fins militaires et ils vont tenter avec l'aide des ces derniers de crever le gros bestiaux mais les choses se retourneront contre eux, comme l'avait prévu Owen (fallait pas être non plus madame soleil pour voir le truc) et oui l'indominus contient du raptor et devient leur chef.
 Ils vont quand même arriver a crever la grosse bestiole en faisant appel au challenger, le has been tyrannosaure, qui a perdu la vedette mais , aidé des raptors   ( qui ont encore changé de coté, faut pas se fier a un raptor) il va prendre sa revanche et la conclusion reviendra au mozazore (le qui nage): un vrai match de catch.
3vs1  Mouais, pas très esprit Coubertin tout ça...

 Résultat des courses, tout le monde est sain et sauf chez les gentils, même Omar, a un moment j'ai eu peur pour lui mais non, les deux frangins se sont rapprochés, Owen et Claire c'est l'amour fou, le méchant est mort, peut être même que les parents ne divorceront pas..... bon quelques touristes y sont restés mais pas grave.

 Voila, ha si, pour ceux qui ont vu ou verront le film, faites attention après de pas vous retrouver sur le site de Mercedes avec dans votre panier le dernier 4X4 ou 6X6 au choix. Ce film est une véritable pub pour la marque......

Réalisation: Colin Trevorrow
Scénario: Colin Trevorrow, Derek Connolly, Rick Jaffa, Amanda Silver
Acteurs principaux: Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Vincent D'Onofrio, Omar Sy, Nick Robinson
Pays d’origine: E.U
Genre: Aventure/Science-fiction
Durée: 124 minutes
Sortie: 2015

 

Joomla template darkcity3r-free bidouilled by SLF